Pigeons, cerises, naphtaline, ultra-son ou harengs saurs, si, si !

Bon ! Je rêve ! Il y a des gens qui sont attendris devant ces horribles pigeons qui se reproduisent à la vitesse de l'éclair ! Ces inconscients veulent encore nourrir les pigeons dans les jardins ou sur les balcons, voire même chouchouter les oisillons dans un nid. Mais attendez ! Ces oiseaux-là sont un fléau ! Ce sont des créateurs de fiente qui transmettent des parasites et même des maladies comme, paraît-il, la pneumonie.

Vous êtes prêts à être écoeurés ? Je vous donne quelques détails : ces bouffeurs gargantuesques de cerises ne les digèrent pas ! La preuve ? Leurs coliques farcies de noyaux souillent en juin les balcons et rues qui avoisinent le moindre cerisier… Je peux témoigner ! Tous les ans, je vois le cerisier du voisin devenir grand, rouge et beau, j'entends les pigeons entrer en transe, puis dansoter sur les toits alentours et enfin je les vois s'empiffrer jusqu'à revenir malades sur leurs perchoirs…

Sur différents sites web, j'ai vu que la lutte s'organise : des bouteilles de plastique avec quelques billes de naphtaline pendues sur les arbres (à mon avis, c'est toxique pour tous, cette odeur), des papillottes en papier alu (bon ! les leurres, les pigeons s'y habituent très bien…), des ultra-sons (est-ce bon pour nous, les hommes ? J'ai un doute…), enfin, j'ai trouvé sur un site le truc, paraît-il, imparable : pendre des harengs saurs ! L'odeur semblerait faire fuir les pigeons !!!

Alors, non ! Laissons ça aux frappadingues  ! Je ne vais pas décorer mon balcon avec des harengs saurs ! Berk !

Je vais tout bêtement acheter des serpents en plastique. Il paraît que ces idiots d'oiseaux en ont peur !! Ah, ah ! Je vous tiens au courant, bien sûr…

Sachez que chaque fois que je vois un pigeon écrabouillé sur le bitume, je fais partie de ceux qui crient victoire ! Mais pour qu'un pneu de voiture tue un pigeon, il faut vraiment être face à un malade ou un abruti ! (Je parle du pigeon, bien sûr !)

4 réflexions sur “ Pigeons, cerises, naphtaline, ultra-son ou harengs saurs, si, si ! ”

  1. J’habite Orléans, j’ai un petit balcon et c’est un enfer les pigeons. Des déjections partout, même sur la rembarde. Et je n’avais pas ce problème l’année dernière… Je cherche un remède naturel et non toxique pour l’homme. La naphtaline est dangereuse pour nous ?

    1. Bonjour,
      Oui, sur internet, vous trouverez des informations sur la naphtaline…
      Contre vos pigeons, optez pour les serpents en plastique. Ils sont eux bien inoffensifs !
      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *