Archives pour la catégorie Si je te le dis…

Obama et moi !

Obama et moi ! Des points communs, yes !

Du sang américain (un 1/2 pour lui, un 1/4 pour moi)
Gaucher tous les deux !
…Et quelques convictions majeures :

  • la diversité est une force,
  • un leader doit donner de lui et parler de lui pour donner du sens aux entreprises qu'il confie à ses troupes, pour donner du sens aux actions menées…

OUI. Regardons loin et gardons la tête haute !

Courage. Yes, we can !

Isa… Vous la connaissez ?

Je vous dis : "Isa" et vous croyez connaître la même Isa que moi. Peut-être que oui, peut-être que non… Vous allez le savoir illico.

Des éclats de rires, des enthousiasmes, un courage fou, de la confiance, des convictions et un appétit de vivre, aimer, rire et sourire, accueillir, et… tempêter aussi s’il le faut. Dans le chagrin : jamais de plaintes, rarement des larmes en public. C’est Isa, une amie de trente ans.

Isa fait partie des Neuf en thalasso dont j’ai parlé un jour ici. Elle lisait mon blog, sans jamais y mettre un commentaire, me parlait de mes textes, souvent… après…

C’est facile d’écrire ici pour elle, pour cette lectrice discrète, en souvenir du bonheur des Neuf en thalasso… Car Isabelle vient de "vivre" un de ces coups du sort dont on ne réchappe pas. Elle laisse un vide énorme. Et elle qui n’aimait pas les compliments, elle qui pensait qu’elle n’avait rien d’important, elle dont la vie a été d’être surtout joyeusement attentive aux autres, hier, pour son dernier voyage, elle a été accompagnée par plus de trois cents personnes… Et les compliments, cette fois-ci, on les lui a imposés !

Quand le prêtre a proposé : "Ceux qui le souhaitent peuvent s’avancer vers l’autel pour lui donner un dernier témoignage ", le défilé de gens a commencé. C’était sans fin, c’était poignant.

Hier, on essayait d’imaginer ce qu’elle nous aurait dit durant cet événement créé pour elle : "oh, là, là ! Toutes ces fleurs, c’est trop, beaucoup trop. Rapportez en chez vous et profitez-en." ou "Mes chéris, partez vite, vous avez des choses beaucoup plus importantes à faire ailleurs." ou "Je suis confuse que vous vous soyez donnés tant de mal pour moi…" 

Alors, pas la peine d’être ministre, directeur de quéquchose, artiste reconnu ou Prince de Tartempion, bardé de titrailles et de décorations pour être aimé et pour que cela se sache et se partage. Nous, nous le savons : il suffit d’être Isa, une amie d’exception.

Ses filles peuvent être fières : leur maman était une femme épatante !

Bizarre, bizarre… Vous avez dit : « bizarre ? » Comme c’est bizarre…

De : herve resse
Envoyé :
vendredi 18 août 2006 10:31
À :
bettinasoulez
Objet :
bonjour, Bettina

Chère Bettina.

Je reviens vers toi pour une remarque "à double
tranchant"… Je lis que tu te décris, ci dessous comme
"auteur". Ceci sans aucune perfidie, mais avec une légère pointe de
taquinerie qui venant de moi ne te surprendra guère :

– la langue française classique commande ce mot
"auteur", qui est un neutre, genre qui en français n’existe pas en
tant que tel, et se raccroche tantôt au masculin (le plus souvent) et parfois
au féminin.

– en revanche, depuis Elisabeth Guigou, l’exigence « post
moderne et féministe » commanderait "auteure", comme
"professeure" ou "proviseure"…

Je me pose donc la question: ce "auteur" ci
dessous vient il d’une volonté affirmée de ta part de ne pas céder à la mode?
Ou est-ce un oubli?

Tu vois à quoi je passe mes matinées !!! :-)

Bises encore.

____________________________________________________

De : bettinasoulez
Envoyé :
vendredi 18 août 2006 11:56
À :
herve resse
Objet :
Bettina L’auteur

C’est mon côté « mec » !

Je suis fière d’être « auteur » et d’entrer dans une
lignée de femmes reconnues !

« Auteure » ne m’évoque rien. Je trouve l’écriture immonde
et la prononciation prétentieuse (dans ma tête, elle sonne même erronée).

Ceci dit, on en reparlera dans 20 ans ( !) quand je
décrocherai le Prix Goncourt… Là, je laisserai dire les autres…

Bettina Soulez
Consultante en communication, Auteur.

Animation de formation,
débats et conférences,

Accompagnement de Dirigeants.

tél skype : Bettina Soulez
blog : http://aubonsens.typepad.com
e-mail : bettinasoulez@yahoo.fr

____________________________________________________

De : herve resse
Envoyé :
vendredi 18 août 2006 12:21
À :
bettinasoulez
Objet :
RE : Bettina L’auteur

EXCELLENTE Réponse !! (Surtout la
fin…)

Hervé Resse

h@resse.com
Skype: hresse
site pro:
http://www.resse.com
blog musical:
http://blog-hrc.typepad.com/radio_resse
blog humeur: http://blog-hrc.typepad.com/ressepire

 

Le tutoiement et son vice… pas si caché !

Sur le blog, on se tutoie. Et c’est bien ! Je suis quand même sur le qui-vive après cette terrible anecdote racontée par une vieille dame : "lorsqu’on dit tu à tout le monde, qu’on appelle tout le monde par son prénom, alors que tout le monde nous vouvoie (ou voussoie !, oui, ma chère !) et nous dit Madame, c’est le signe qu’on a vieilli"… Donc, tutoyez-moi et je suis jeune à vie !

Blague mise à part, je vous offre un petit rafraîchissement grammatical pour vous aider à tutoyer. Prenons, par exemple : "Va, cours, vole et nous venge"… Vous le reconnaissez ? C’est un des hémistiches du célèbre vers de Corneille qui résume sa pièce "Le Cid"… Observez bien l’orthographe de ces quatre verbes. Etes-vous surpris ? Oyez quelques précisions sur ces magnifiques impératifs

Continuer la lecture de Le tutoiement et son vice… pas si caché !