…Et pourtant j’aime bloguer !

Ah, les réseaux !

On se laisse prendre tout en y allant mollo… Un max de mails tous azimuts, un peu de tweets (sans que cela devienne obsessionnel), du Facebook (c’est rigolo, les amis, la famille), du Linkedin  (bien sûr, incontournable ! Une vraie mine de professionnels !), du Viadeo (quasiment pas, trop c’est trop, c’est ingérable !)…

+ La vie, la vraie, dense, intense avec la famille, les amis, les contacts, les voisins, les grandes joies et les questionnements… Le job, avec ses contrats, ses progrès, ses virages et la nécessaire prospection des contrats suivants… Les balades, les voyages, les musées, les films, le théâtre…  L’écriture de livres ou de sketchs, si plaisante et si consommatrice d’énergie !

Alors, le blog… et d’un seul coup, on tombe sur le dernier post qui remonte à Pâques  ! Dingue ! Et on réalise qu’on n’a plus pris ce temps magique du voyage dans l’écriture et la lecture de billets d’humeur !

Alors, oui, je vais tenter de remédier à cela. Au lieu de publier de manière débridée à droite à gauche, je vais canaliser de nouveau via ce blog.  Et je crois que je vais essayer de recréer une blogroll : j’aimais bien ce côté « plateforme » qui renvoyait vers des auteurs que je lisais pour leur écriture, leurs idées, leurs images ou leur humour.  Ce sera peut-être un peu long à remettre en place car le blog, qui est pourtant génial, a peut-être perdu un peu de son étoffe. Et je me doute que c’est un sacré boulot de recréer une blogroll et de la positionner correctement dans la page et…

A suivre !