Billet d’humeur papale… Bravo François-L’Argentin !

Sacré Pape ! Quelle jolie impulsion il donne à tous ceux qui bloquent dans leur capacité à accepter la différence entre les individus ! Il parle tout à trac des femmes, des femmes dans l’église, des femmes qui ont avorté, des divorcés, des homosexuels ! Oui ! Il est temps que l’église catholique soit capable de franchir le pas, d’arrêter de s’arc-bouter sur des principes qui excluent tant de gens !

Oui,  je connais des divorcés, des homosexuels, des femmes qui ont avorté… et ce parmi mes amis ou dans mon métier, des gens que j’apprécie, que je respecte, que j’aime et qui ont souffert dans cette société qui a voulu fermer les yeux sur leurs réalités. Une exclusion massive, douloureuse… Des secrets de famille parfois dévastateurs et lourds à garder.

Oui, j’ai été abasourdie d’apprendre que certains catholiques sont interdits de communion !!!… sous prétexte que…

Bref, depuis que la parole a le droit de se libérer, je vois des gens plus épanouis, qui osent parler de leurs vies avec simplicité, sans provocation,  juste pour avoir le droit d’être eux-mêmes et d’être aimés et respectés tels qu’ils sont.

Alors, merci à la France qui s’est alignée enfin sur d’autres pays ouverts depuis longtemps à la diversité, merci au Pape de permettre la tolérance à la différence et de limiter les souffrances du silence imposé depuis trop longtemps aux personnes divorcées, aux homosexuels et aux femmes qui ont dû avorter.

Empathie et ouverture d’esprit, ce sont de bons principes pour élever nos enfants.

PS J’ai eu du mal à supporter ces interminables débats entre les « pour ou contre le mariage pour tous ». Ouf !, la France a opté avec courage pour la modernité. Et le Pape fait franchir aujourd’hui un nouveau cap vers une plus grande tolérance. Yes !