Erreur d’aiguillage, mardi aussi… Pas de victime…

Mardi 9 juillet, je suis dans le TGV qui va de Grenoble à Paris. Après le stop à Lyon, annonce via le haut-parleur : « Erreur d’aiguillage… Notre TGV arrivera à Paris par une voie classique avec 2h de retard ! »

Aujourd’hui, que penser de ces « erreurs » annoncées à si peu de jours d’intervalle… en plus de se désespérer avec  les familles des victimes de ce train qui vient de dérailler après une nouvelle erreur d’aiguillage ?