Poussière : faute d’étoiles filantes, les moutons !

Après avoir fini un excellent livre "L'élégance du hérisson" de Muriel Barbery, il était temps de chasser les étoiles filantes. La nuit, malheureusement, est légèrement brumeuse et je m'offre un torticolis inutile… Je n'ai plus qu'à baisser le nez et assumer le fait que la poussière au sol m'attend. Les moutons sont bien là, il faudra bien que je m'en mêle…

Eternel aller-retour du rêve à la réalité. Poussière d'étoiles, poussière terrestre… Et moi, entre les deux.