Bilan : ingrédients incontournables pour créer sa boîte

Imaginer le monde de demain et les besoins d'aujourd'hui

Savoir parler de son idée et solliciter un retour

Avoir un a priori positif sur autrui

Savoir communiquer

Etre un battant, être innovant

Oser, y croire, être capable de déplacer des montagnes 

Pouvoir supporter une période d'investissement sans profit

Savoir changer et se former à de nouvelles techniques

Savoir se plier aux règles à suivre dans sa profession, son pays, etc.

Vivre sa liberté sans devenir un cheval fou !

10 bonnes raisons de ne surtout pas créer sa boîte !

  1. C'est fou le nombre de "crétins" que vous pensez avoir repéré dans votre entourage immédiat. C'est clair, ils ne seront ni vos clients ni vos prescripteurs !
  2. D'après vous, la France est un pays de "loosers".
  3. L'administratif vous fait horreur et les séances courrier vous font flipper !
  4. Parler au téléphone vous semble du temps perdu… Et vous prenez toujours un malin plaisir à ne répondre que par monosyllabes ou borborygmes…
  5. Il y a deux trois personnes de votre entourage à qui vous souhaitez faire la nique en créant votre structure ! Elles sauront enfin qui vous êtes.
  6. Vous vous méfiez comme de la peste de la modernité !
  7. Vous n'avez aucune idée de votre éventuelle clientèle mais votre idée est bonne et cela vous suffit.
  8. Quand les gens écoutent votre idée de boîte, ils disent juste : "ah, bon…" Cela vous confirme dans l'idée que : "c'est vrai, des crétins, y en a vraiment beaucoup !"
  9. Vous venez de toucher un petit héritage et créer votre boîte, c'est une manière intelligente de le dépenser.
  10. Il est temps que vous soyez enfin le patron dont tout le monde rêve et que vous n'avez jamais eu la chance de rencontrer ! Car, bien sûr, vous êtes certain d'avoir toujours été sous la coupe de patrons que vous estimiez être des nuls arrivés là par copinage…

10 bonnes raisons de créer sa boîte !

1° Vous en avez toujours rêvé !

2°  Vous avez identifié un besoin pour la société, l'Europe, le monde… et une clientèle ciblée vous attend !

3° Vous avez une bonne idée pas chère à mettre en oeuvre… ou une idée très chère mais vous avez déjà une longue liste d'investisseurs potentiels !

4° Vous êtes trop vieux ou trop jeune ou "trop ci" ou "pas assez ça" pour intéresser un quelconque recruteur européen qui vous insèrerait en tant que salarié dans un système bien huilé !

5° Vous avez un petit ou gros pactole qui vous permet de prendre le risque sur une période courte.

6° Vous êtes courageux et prêt à ramer 2 ans s'il le faut. Au bout de 2 ans, les charges augmentent ; il faut l'avoir prévu.

7° Vous osez aller à la rencontre des autres, tous les jours par tous les temps. Et "se prendre une veste" ne vous met pas KO.

8° Vous êtes multicarte : expert, secrétaire, livreur, juriste, sportif, lecteur, vendeur, manager, rédacteur, roi du phoning, de l'internet et du mobile…

9° Vous avez la pêche ! toujours, tous les jours, pour tout le monde…

10° Vous savez prendre conseil tous azimuts, vous entourer, écouter, relativiser, adapter et… foncer !

Fernand Reynaud, aujourd’hui, ferait un tabac : « Pourquoi tu tousses ? »

Avec sa célèbre phase extraite d'un de ses sketchs, Fernand Reynaud ferait aujourd'hui un tabac : "Pourquoi tu tousses ?" J'entends encore la suite : son rire saccadé qui joue le personnage confus…

Seulement voilà, on tousse tout autour du monde, de l'hémisphère sud à l'hémisphère nord, et cela fait désordre ! On en sourit parfois de cette psychose-pandémie de la grippe A H1N1, surtout dans un pays comme la France où la mobilisation du monde de la santé est rapide, réelle et efficace. On n'en sourit plus du tout dans des pays largement touchés où soigner reste un problème et où même les consignes primaires d'hygiène pour la prévention sont impossibles à tenir.

Elle est étrange, cette grippe, elle va vite… "Il court, il court, le furet, le furet du bois joli…"

Vous l'aurez "forte" ou "pas forte" ? Suspense…