Nathalie Kosciusko-Morizet, bien dans le décor si elle reste muette ?

On aime bien donner le pouvoir à des femmes qui ont des idées et des convictions. Si en plus, elles ont de l’élégance, cela fera bien dans le décor. On aime le courage des femmes, on les envoie au front sur des sujets difficiles qu’elles portent avec enthousiasme et courage. Mais si elles disent tout haut ce qu’elles pensent, cela complique sacrément le jeu, en politique comme ailleurs ! Faut filer doux, obéir… même si tout le monde sait que le courage de s’opposer est porteur de progrès. Et quand un homme est piqué au vif par une vérité dite par une femme, il revient parfois à ce qui a fait sa force dans la société d’antan : un excès de pouvoir, une sanction démesurée pour laver l’affront. Risible !

Doper sa créativité. Innover.

Un nécessaire temps de réflexion personnelle, des personnes avec qui dialoguer, des priorités qui se dégagent, des moyens mis en oeuvre pour les réaliser, des proches solidaires, des professionnels sur qui compter… Et les créations, les initiatives, les idées prennent corps. A foison. Moment faste qui mérite un arrêt sur image.

Vous connaissez ça ? Je vous le souhaite.

Rien de tel pour aller de l’avant !