Nouveaux mots « aimants » sur Google : « blogueur accrédité » !

Google m’apporte toujours un quota conséquent de lecteurs… A force de parler de tout et de rien, je draine large…

J’ai aujourd’hui la preuve que le blog est encore majoritairement un monde masculin. Car, vous rentrez sur Google : "blogueur accrédité", vous avez des tonnes de pages qui s’affichent… vous optez pour "blogueuse accréditée", vous en avez deux.

Et après vous me demandez pourquoi je dis "auteur" au lieu de "auteure" ? Aurais-je donc dû dire dans mon post d’hier que je faisais partie des "blogueurs accrédités" pour assister à un raz-de-marée ingérable venant de Google ?

Aaaaah, Messieurs, parfois, votre genre masculin archi-dominant… Grrr… Pourtant, on vous aime !

L’appel de la Politique ! Deux fois « blogueuse accréditée », j’ai fait fort !

J’adore les invitations !
Je crains les étiquettes !
J’ai des coups de coeur et des coups de rage !
J’aime ma liberté de ton !
… et surtout, surtout… je peux donner un avis sur les sujets que je maîtrise bien.

Merci donc pour les deux invitations que j’ai reçues pour les universités d’été des partis politiques. Je les ai déclinées toutes les deux. J’ai pourtant été sacrément flattée et touchée d’être ainsi conviée à ces événements. Si j’avais eu du temps, pour bien faire, je serais allée aux manifestations de 3 ou 4 partis pour me faire une idée de leurs atouts respectifs. Mais le temps manque… ou alors, cela devient un métier !

Oui, je zappe déjà avec bonheur dans le monde des entreprises ; j’y suis tout à la fois acteur et spectateur. J’agis avec les gens. Je m’y sens bien. Et la dimension internationale d’une partie de ma clientèle me comble.

Or, avec les Politiques, mon rôle serait davantage spectateur qu’acteur. Je ne suis pas sûre que cela me suffise… Quant à choisir un parti, quelle affaire…!!

Ceci dit, je vais quand même rester attentive à ce qui se dit ou ne se dit pas, se fait ou ne se fait pas ! Je vais râler, encenser… Et je voterai.

Blog rentré de vacances ! Blog en vie !

Aujourd’hui
Temps maussade
Enfants partis
Comptable revenu
Bronzage en partance
Factures reçues
Lettres surprises
Retard de sommeil
Valises à vider
Tout à ranger
Frigo à remplir
Voiture à réviser
Appels à passer
Spams en pagaille
Voisine à remercier
Palabre insupportable

Alors, j’ai fermé la porte, empoigné mon vélo et je suis partie faire un petit tour, sous la pluie ! Ca m’a requinquée !

Et maintenant, je vais faire une petite virée dans ma blogroll, histoire de voir comment ça va la vie chez vous !

Attention ! Demain, ça va booster !

Bizarre, bizarre… Vous avez dit : « bizarre ? » Comme c’est bizarre…

De : herve resse
Envoyé :
vendredi 18 août 2006 10:31
À :
bettinasoulez
Objet :
bonjour, Bettina

Chère Bettina.

Je reviens vers toi pour une remarque "à double
tranchant"… Je lis que tu te décris, ci dessous comme
"auteur". Ceci sans aucune perfidie, mais avec une légère pointe de
taquinerie qui venant de moi ne te surprendra guère :

– la langue française classique commande ce mot
"auteur", qui est un neutre, genre qui en français n’existe pas en
tant que tel, et se raccroche tantôt au masculin (le plus souvent) et parfois
au féminin.

– en revanche, depuis Elisabeth Guigou, l’exigence « post
moderne et féministe » commanderait "auteure", comme
"professeure" ou "proviseure"…

Je me pose donc la question: ce "auteur" ci
dessous vient il d’une volonté affirmée de ta part de ne pas céder à la mode?
Ou est-ce un oubli?

Tu vois à quoi je passe mes matinées !!! :-)

Bises encore.

____________________________________________________

De : bettinasoulez
Envoyé :
vendredi 18 août 2006 11:56
À :
herve resse
Objet :
Bettina L’auteur

C’est mon côté « mec » !

Je suis fière d’être « auteur » et d’entrer dans une
lignée de femmes reconnues !

« Auteure » ne m’évoque rien. Je trouve l’écriture immonde
et la prononciation prétentieuse (dans ma tête, elle sonne même erronée).

Ceci dit, on en reparlera dans 20 ans ( !) quand je
décrocherai le Prix Goncourt… Là, je laisserai dire les autres…

Bettina Soulez
Consultante en communication, Auteur.

Animation de formation,
débats et conférences,

Accompagnement de Dirigeants.

tél skype : Bettina Soulez
blog : http://aubonsens.typepad.com
e-mail : bettinasoulez@yahoo.fr

____________________________________________________

De : herve resse
Envoyé :
vendredi 18 août 2006 12:21
À :
bettinasoulez
Objet :
RE : Bettina L’auteur

EXCELLENTE Réponse !! (Surtout la
fin…)

Hervé Resse

h@resse.com
Skype: hresse
site pro:
http://www.resse.com
blog musical:
http://blog-hrc.typepad.com/radio_resse
blog humeur: http://blog-hrc.typepad.com/ressepire

 

Quelques un de mes coups de coeur de l’été, en vrac…

  • Au Festival de Jazz à Marciac, le concert magnifique de Yuri Buenaventura.
    Quel gars ! Quelle trempe ! Quelle conviction ! Quelle pêche ! Un
    Colombien qui, en mots et en musique, parle bien du monde, du jazz et des gens… Et je lui dis ici : "Yo estoy muy contenta de haber estado
    en Marciac por la primera vez que tu estuvistes alla. Podemos decir que
    ha sido para ti y nosotros una real emocion. Si tu vienes un dia hacer
    un concierto en Paris, vendremos a oirte. Y muchos aplausos para las
    calidades de los musicos y para la manera como tu les has dado el
    agradecimiento del publico. Sigas creando bellisima musica para
    nosotros."
  • Deux des CD que j’aime : James Blunt "back to bedlam" et Keane "Hopes and Fears". Pourquoi ceux-là ? Comme ça… parce que certaines de leurs chansons me bouleversent…
  • Inattendue, l’île de Wight au sud de l’Angleterre : verdure, fraîcheur, mer magnifique, pubs anglais au soleil, villages préservés, ports de pêche joyeux…
  • Le musée Guggenheim de Bilbao, point d’orgue de la ville, qui
    mérite un double détour pour son audacieuse architecture, ça c’est sûr !, et pour la
    qualité des expositions actuelles. Actuellement :

        – l’art en Russie, et notamment la peinture pendant la période     communiste,
      – les aquarelles et pastels de Max Beckmann.

  • Les vues sublimes du littoral espagnol qui relie la France à la ville de Bilbao  (littoral bigrement construit d’ailleurs en quelques années !)
  • Trois de mes lectures :
  1. "Vous plaisantez, Monsieur Tanner", de l’incontournable Jean-Paul Dubois, chez Editions de l’Olivier : une fois de plus un héros malmené au gré des projets qu’il entreprend…
  2. "Analyste au coeur de la folie financière", d’Edouard Tétreau, chez  Grasset : un livre qui crée la polémique sur un métier que le grand public connaît mal.
  3. "Trois jours chez ma mère" de François Weyergans, chez Grasset : drôle, enlevé, truffé d’idées, une belle écriture avec un côté zapping que j’aime.

    Et… et…

En goguette, connectée digital haut débit !

Partir en goguette, travailler ici ou là et… rester connectée : pari impossible !?!

Que nenni !

Une mini-antenne, glissée dans mon ordi, me permet d’être sur internet partout, même dans le train, via mon téléphone portable. C’est un peu lent mais ça marche !

Si j’étais "Autre", je dirais que j’ai équipé mon Acer Extensa 4100 d’une carte BT digital haut débit sierra wireless et d’une carte sim 64K… et qu’en revanche, quand le débit Edge se dégrade en débit GPRS, le débit passe d’environ 220 Kbits à 40 Kbits. Constat : il y a donc encore des zones blanches dans le haut débit ! (A chacun son langage ! Vous l’avez deviné, celui-là n’est pas le mien !)

Donc, restons simples ! Je savoure tout bêtement la joie de ne plus dépendre d’un équipement ici ou là pour être connectée.  Quelle liberté ! Que de lieux maintenant m’attendent ! Je "m’offre" de l’espace même si je "perds" encore en temps… C’est malgré tout un progrès !